638 – HALL DES SPORTS – ULB CAMPUS DU SOLBOSCH

Avenue A. Buyl 87, 1050 Ixelles, Belgique
50°48’56,26”N / 4°23’00,63”E

937 m² ; 2017 ; (01/638).

Appel d’offres ouvert « conception et réalisation ».

Service effectué :
  • Urbanisme
  • Architecture
  • Aménagement intérieur
  • Aménagement des abords et paysager
  • Ingénierie de la structure
  • Ingénierie des techniques spéciales
  • Physique du bâtiment et concepts énergétiques
  • Acoustique
  • Signalétique
  • Accessibilité
  • Sécurité incendie
Description :

Genius loci

Plusieurs éléments plaident en défaveur de l’implantation prévue par l’administration de l’Université pour l’extension de la salle de sport (E1x), au nord-ouest du bâtiment E1 existant :

– le terrain présente un patrimoine sylvicole exceptionnel, dont un hêtre et deux marronniers de plus de 50 ans. Le bâtiment existant E1 (éducation physique) est bordé sur ses cotés nord-ouest et nord-est par de magnifiques hêtres. La façade nord-est et les hêtres qui la côtoient forment un ensemble particulièrement harmonieux ;

– le bâtiment E1 est un  témoin particulièrement élégant de l’architecture des années 60 et mérite d’être préservé. Il est dû à l’architecte Robert Puttemans en 1968 (réf. : « Université Libre de Bruxelles, le Campus du Solbasch – Inventaire du Patrimoine architectural, Bruxelles-Extension-sud », 30 p.). Le bâtiment est aussi une construction remarquable de par la retenue des moyens utilisés, laquelle en garanti aussi la pérennité. Il est tout particulièrement à noter le parfait état des châssis en sapin qui contraste avec le mauvais état des menuiseries en aluminium de l’Institut de Physique avenue Depage ;

– le terrain libre du campus se raréfie au fur et à mesure du développement de l’ULB et devient de plus en plus précieux ;

– à l’endroit prévu pour son implantation, le bâtiment E1X projetterait son ombre sur l’entrée du Campus, toute proche.

Cette analyse du « genius loci » invite à proposer une implantation alternative de la nouvelle salle de sports sur la partie sud-est de la toiture du bâtiment E1. Cette implantation épargne le territoire constructible, préserve la biodiversité existante, ne projette pas d’ombre sur des fonctions importantes du Campus et respecte la belle façade nord du bâtiment E1, ainsi que les voisins de l’avenue Jeanne. Elle permet également de réaliser un bâtiment à énergie positive par l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture et en façade, ce qui ne serait pas possible dans l’implantation de départ compte tenu des arbres avoisinants.

Intégration urbaine et identité architecturale

Les coupes montrent la faible incidence du nouveau hall des sports E1X dans le contexte urbain et sur le Campus.  L’extension s’intègre dans le gabarit pyramidal que le bâti existant développe déjà entre l’avenue Buyl et le parking principal de l’ULB, limitant de la sorte les nuisances envers le contexte urbain existant, que ce soit par ses ombres portés ou par sa visibilité.

La rehausse du bâtiment E1 par la nouvelle salle de sports E1x, sous la forme d’un parallélépipède noir aux multiples reflets, constitue un signal bienvenu pour marquer la présence du centre sportif à l’intérieur du campus.

Les quatre façades sont entièrement couvertes par des panneaux photovoltaïques. En toiture, une « ombrelle » de panneaux photovoltaïques repose sur la structure primaire, inversée et extérieure, de la nouvelle salle.

Ces éléments confèrent au bâtiment une identité forte, respectueuse de l’environnement et axée sur la technologie des énergies renouvelables.

La puissance de crête pour l’ensemble de l’installation est de 304,91 kW (96,75 kW pour la toiture, 63,36 kW pour la façade SO, 37,44 kW pour la façade SE,  63,36 kW pour la façade NO,  44,00 kW pour la façade NE), ce qui conduit à une production d’énergie estimée de 174,99 MWh/an.

Des circulations améliorées pour l’ensemble E1 – E1X

Au sud-est du volume, un nouveau noyau de circulation verticale, composé d’un escalier et d’un ascenseur, donne accès à la nouvelle salle de sports à partir du E1. Ce noyau est extérieur mais protégé des intempéries par une peau en tôle d’acier perforée et en verre. Ce noyau dessert aussi le bâtiment E1 et anticipe les travaux de sa future rénovation, nécessaire pour l’accessibilité aux PMR et la mise aux normes des escaliers de secours. 

Un deuxième escalier de secours extérieur dessert la nouvelle salle sur sa façade nord-est.

Les deux nouveaux escaliers permettent d’organiser des circuits d’entrée et de sortie séparés pour la nouvelle salle en évitant les croisements entre les sportifs et les visiteurs, ou entre groupes scolaires.

A tous les niveaux, les larges couloirs du E1, éclairés par les impostes vitrées des parois qui les longent,   restent les lieux de rencontre et de vie du nouveau complexe sportif agrandi. Le hall d’entrée actuel au niveau 2 est conforté dans son rôle d’entrée principale pour toutes les salles de sports et leurs vestiaires. 

Nouveaux vestiaires

Le fonctionnement optimum de la nouvelle salle est pensé en fonction de l’aménagement de nouveaux vestiaires au niveau 3 du bâtiment E1, juste en dessous de la nouvelle salle. Ceux-ci sont composés de 4 vestiaires génériques sportifs, d’un vestiaire PMR sportif, de 4 vestiaires génériques moniteurs et arbitres et de 2 ensembles sanitaires pour les visiteurs et les sportifs.

Qualité de l’éclairage naturel

L’éclairage naturel de la salle est assuré par 28 lanterneaux de 180 cm x 180 cm placés entre les poutres primaires et secondaires. Des caillebotis métalliques laqués en blanc sont placés juste sous les lanterneaux, de façon à limiter les éblouissements et les contre-jours pénalisants pour la bonne perception du jeu sportif.

A l’inverse de sa peau extérieure, l’intérieur du hall des sports est tout blanc (murs, plafonds, structure) et réfléchit abondamment la lumière, qu’elle soit naturelle ou  artificielle.

Qualité de l’air

Hors périodes de chauffe, la ventilation mécanique double flux laisse la place à la ventilation naturelle. Cette dernière est assurée, en partie inférieure, par des grilles extérieures placées sous le débordement du volume de la salle E1X et, en partie supérieure, par les exutoires de fumée. Elle garantit un confort d’été sans surchauffe et une très bonne qualité de l’air.

Economie circulaire

La grande majorité des composants du bâtiment sont démontables. Des recherches sont également entreprises pour trouver des équipements ou des matériaux de seconde main issus des filières de recyclage, notamment pour l’ascenseur, les équipements d’HVAC, les panneaux de planchers, etc. Les risques et bénéfices liés à ces « variantes de réemploi » sont partagés à parts égales entre le pouvoir adjudicateur et l’entreprise.

La structure 

La structure du nouveau volume s’appuie sur la structure existante, dont les colonnes sont renforcées et reçoivent une protection contre le feu R60.

Pour que son poids propre soit minimal, la structure primaire du plancher et de la toiture est constituée de treillis Warren en acier de haute résistance, ainsi que de colonnes IPE 180. Les treillis Warren en toiture sont placés à l’extérieur et le complexe de toiture y est suspendu.

Les planchers de la salle de sport sont constitués de caissons de bois de 35 cm d’épaisseur qui portent sur 4,5 m entre les poutres Warren principales.

Les murs de façade sont constitués de panneaux sandwich (acier/isolant/acier) horizontaux et autoportants sur les 4,5 m séparant les colonnes.

Le volume de la salle (25,2 m x 34 m x 7,2 m (l x L x h)) déborde de 150 cm par rapport au volume du bâtiment E1 existant. Ce porte-à-faux est repris par la nouvelle structure primaire du plancher.

Crédits

LOCALISATION
ULB, Campus du Solbosch, Avenue A. Buyl 87, 1050 Ixelles, Belgique                                                                                        
50°48’56,26”N / 4°23’00,63”E

SURFACE
Surface brute hors sol : 937 m²

MAÎTRE D’OUVRAGE
« Marché de conception et réalisation »

Pouvoir adjudicateur et destinataire du bâtiment :
Université Libre de Bruxelles, Université d’Europe, ULB
Département des Infrastructures de l’ULB
Avenue Adolphe Buyl, 121 à 1050 Bruxelles

Soumissionnaire :
Société Momentanée (SM) des entreprises  SIMONIS sa – Louis de WAELE sa

ARCHITECTES & INGÉNIEURS
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers          Philippe Samyn
Chaussée de Waterloo, 1537   B-1180 Bruxelles                               Propriétaire  exclusif des droits d’auteur (copyright)
Tél. + 32 2 374  90 60       Fax + 32 2 374 75 50
E-mail: sai@samynandpartners.com,

 

ÉQUIPE

Architecture                           
Design Partner:
Dr Ir Philippe Samyn.

Administrative Partners:
Quentin Steyaert, Benedetto CALCAGNO, Denis MÉLOTTE
Collaborateurs:
Vlad POPA, Gabriel BALTARIU, Mirela GANCHEVA, Alexandra IONESI, Radu SOMFELEAN.

Techniques spéciales:
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers,
avec SGI INGENIEURS sa (sous-traitant)
Jean-Pierre Coget
Avenue Edmond Van Nieuwenhuyse, 2 B-1160 Bruxelles, Belgique
Tel. : +32 2 734 31 50  E-mail : info.bxl.be@sgigroupe.be

Stabilité:
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers,
avec INGENIEURSBUREAU BEN VERBEECK en PARTNERS  bvba (sous-traitant)
Ir Ben VERBEECK
Herman Ullenslei, 9, B-2640 Mortsel, Belgique
Tel. : +32 0477 633 544 E-mail : ben@benverbeeck.eu

avec en sous-traitance de  Philippe SAMYN and PARTNERS sprl également :

Physique du bâtiment et énergie:
SGI INGENIEURS sa
Vincent LE PAPE

Acoustique:
A-Tech Acoustic Technologies
Ir Jean-Pierre Clairbois

Consultant sports:
STARPLAN PMO sprl
George SOLEIL

Sécurité incendie:
Benoît BASTIN     
                                                                                        

avec en sous-traitance de  la SM des entreprises s.a SIMONIS – Louis de WAELE  également :

Coordination sécurité et santé:
MOMMAERTS SAFETY Global Safe sprl


DOCUMENTATION

Gestion documentation:
Philippe SAMYN and PARTNERS (André CHARON et Quentin OLBRECHTS)

Localisation :
Rendus :
Plans :
Panneaux :
638 - HALL DES SPORTS – ULB CAMPUS DU SOLBOSCHsamyn