570 – Bâtiment E du campus la Plaine (ULB + VUB+ HE2B)

ULB – Campus universitaire de la Plaine ULB, Bruxelles 50°49’10,56″N/4°23’48,81″E

Surface du terrain : 97.531 m² ; surface des  nouveaux bâtiments du plan masse : 101.000 m² ;  surface des  bâtiments existants maintenus dans le plan masse : 54.000 m² ;  surface du bâtiment “EM/STIC” : 16.710 m² ;  2010- ;  (01/570).

Concours sur invitation. Projet lauréat. Au stade d’adjudication.

Description:

Nouvelle version du projet intégrant les facultés des sciences appliquées et des sciences de l’ULB et de la VUB avec les ingénieurs industriels de la Haute Ecole Bruxelles-Brabant (HE2B).

Le 2019-10-08 une nouvelle demande de permis mixte d’urbanisme et d’environnement est introduite réunissant les deux entités ULB (y compris une petite partie pour la VUB) et HE2B dans un bâtiment unique appelé E. Celui-ci est composé de 6 barrettes (3 pour l’ULB et 3 pour la HE2B) et de 5 cours couvertes. Tous les plateaux sont distribués par des coursives et des escaliers extérieurs ainsi que des ascenseurs.

En termes de sécurité incendie, l’ensemble est considéré comme un seul bâtiment organisé sur 7 niveaux maximum, long de 134,05 m, large de 62,40 m et haut de 29,4 m, qui entre dans la catégorie des bâtiments « moyens ».

Le bâtiment E abrite principalement des auditoires, des classes, des laboratoires et des ateliers d’enseignement ainsi que des bureaux pour le personnel administratif, les professeurs et les chercheurs.

La majorité des fonctions sont logées dans les plateaux types des barrettes, excepté les ateliers de mécanique de la HE2B et d’aéro-thermo-dynamique, de l’ULB, qui sont situés dans les espaces inter-barrettes, sur deux niveaux, sous le plancher des cours couvertes ED et EH.

L’implantation 
L’implantation du bâtiment E suit les lignes principales du plan-masse du concours et de l’ancienne version du projet. Les logements prévus initialement à la frontière entre les campus de l’ULB et de la VUB n’étant plus demandés, le bâtiment E glisse vers le Nord jusqu’à cette frontière. Les abords immédiats du bâtiment E s’inscrivent également dans la vision d’ensemble reprise dans le plan-masse originel.

Les flux de circulation qui donnent accès au bâtiment E sont essentiellement canalisés par l’axe de circulation sud-nord qui longe la façade Est du bâtiment et qui relie l’entrée principale du Campus de la Plaine de l’ULB (Accès n°2) à la future passerelle qui rejoint la VUB.

Le bâtiment
La flexibilité est un des éléments essentiels de la demande des maîtres de l’ouvrage.  Elle est obtenue par la rigueur géométrique, la simplicité et la régularité constructive, cette dernière générant l’économie, autre demande essentielle.

L’objectif est de faire un bâtiment générique (« shell and core »), un peu comme le bâtiment U, du Square G au campus du Solbosch de l’ULB, le fait depuis près de cent ans, pour satisfaire à la fois aux besoins actuels et ceux qui apparaîtront suite à l’évolution de la notion de l’université et de l’enseignement, de la nature de la recherche et des découvertes.

 

La hauteur d’un niveau type est de 4,2 m. Cette hauteur confère aux espaces une grande flexibilité d’utilisation, tout en maximalisant l’éclairement et la ventilation naturelle.

Les plateaux type forment des plans libres de 54 m de long et 11,75 m de large. Les couloirs peuvent être positionné soit au centre du plateau, soit latéralement, ce qui permet une grande flexibilité d’aménagement.

Les noyaux « durs », en bouts d’ailes, contiennent les sanitaires, les petits locaux techniques, d’entretien et de stockage.

Les cours couvertes
Les barrettes sont séparées les unes des autres par des cours couvertes. Ce sont des espaces fermés tempérés et isolés. Elles permettent de créer des espaces de convivialité (espace de rencontres, de grands rassemblements, d’expositions, de fêtes).  Elles augmentent fortement la compacité du bâtiment en termes énergétiques.

Leur atmosphère tempérée permet de réduire les performances d’isolation thermique des façades des barrettes.

Concept énergétique
Le principe énergétique principal du bâtiment consiste à protéger l’environnement intérieur par une compacité très élevée (Cmax = 8,09) qui varie en fonction des conditions extérieures.  Les cours couvertes servent de tampon thermique entre l’ambiance extérieure et les ambiances intérieures, traitées dans les barrettes.

Durant la saison de chauffe, les cours couvertes sont fermées et la compacité du bâtiment est maximale, limitant ainsi les déperditions par transmission et par infiltration.

A l’entre-saison et en été, lorsque la température extérieure est supérieure à 10°C, les cours sont ouvertes sur l’ambiance extérieure, laissant pénétrer l’air du parc de la Plaine pour la ventilation et le rafraîchissement des locaux

Deux doubles-façades couvrant la façade sud de la barrette EA et la façade nord de la barrette EK complètent le système, en enveloppant les barrettes d’extrémités.

Améliorations par rapport à l’ancienne version
Ces solutions font suite et améliorent celles du projet présenté lors de la première demande de permis en mars 2011, notamment sur les points suivants :
– Les circulations principales horizontales et verticales sont extérieures et sortent des volumes fonctionnels ce qui facilite leurs aménagements et leurs contrôles d’accès ;
– Tous les plateaux sont identiques et disposés d’une manière cartésienne. Le numéro de barrette et le niveau suffisent à repérer un plateau ;
– La structure est positionnée en façade sans colonnes intermédiaire, ce qui libère entièrement les plateaux ;
– Les coursives extérieures permettent de mutualiser les circulations verticales et les évacuations de secours entre les différentes barrettes ;
– Les cours couvertes comportent une grande partie de sols en pleine terre, ce qui permet de dédier ces espaces à la biologie et à la botanique ;
– Les longues façades entièrement en tôle d’acier perforée sont également des supports pour la biologie et à la botanique ;
– Les consommations de chauffage diminuent (de 47,4 kWh/m².an à 13,5 kWh/m².an) grâce à l’augmentation de la compacité du bâtiment, à l’utilisation des volumes intérieurs des cours couvertes comme réservoirs d’air hygiénique tempéré, préchauffé par échange thermique avec l’air extrait via les échangeurs à roue à très haut rendement, placés sur les toitures ;
– Le projet prévoit de contenir la totalité de ses eaux de ruissellement sur le site par l’irrigation de ses toitures végétales, l’alimentation des réservoirs de chasse des appareils sanitaires et l’infiltration du solde dans le bassin infiltrant aménagé à l’est du bâtiment.

Surface du terrain : 97.531 m² ;
Ancienne version :
surface du bâtiment “EM/STIC” : 16.710 m² ; 
Nouvelle version :
surfaces brutes du bâtiment E : 36.894 m² (ULB et VUB : 17.787 m² ; HE2B : 19.107 m² ) ;
emprise au sol du  bâtiment E : 8.508 m².
2010- ;
(01/570 + 01/658).

Concours sur invitation.
Projet lauréat.
Ancienne version du projet au stade de l’adjudication, nouvelle version du projet au stade du permis d’urbanisme.

Services effectués :

• Environnement.
• Paysage.
• Urbanisme.
• Architecture.
• Architecture d’intérieur.
• Structure.
• Techniques spéciales.
• Economie du projet.
• Concepts énergétiques et de haute qualité environnementale.
• Gestion du projet.
• Gestion des coûts.
• Coordination générale.

Crédits

Architecture and Engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing

Structural Engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO (sister company 1986-2006) or INGENIEURSBUREAU MEIJER (sister company 2007-2015) if not mentioned

Services engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS
with FTI (sister company since 1989)
if not mentioned


01-570 FACULTY OF APPLIED SCIENCES, ULB, BRUSSELS.
Client: BRUSSELS FREE UNIVERSITY.
Architecture:

Design Partner:
Philippe SAMYN

Administrative Partner:
Competition and project phases:
Quentin STEYAERT

Ass. Administrative Partner:
Project phase:
Dimosthènis SPANTOURIS

Associates:
Competition phase:
Laura BARBARITO, Coline BAZIER, Benedetto CALCAGNO, Jacques CEYSSENS, Thomas COOREMAN, André CHARON, France DEFRENNE, Nathan DUVIVIER, Dikran GUNDES, Thierry HENRARD, Olivier JOTTARD, Marie NAUDIN, Elli PAPACOSTA, Bianca PINTENS, Jean-Charles PUECHBLANC, Chloé STUEREBAUT.

Project phase:
Laura BARBARITO, Mariuca CALIN, Katherynne MASTEJ, Giulia PAULETTI, Fanni VAESSEN.

Structure: Structural engineering:
Competition and project phases:
INGENIEURSBUREAU MEIJER sprl, Ir Jan
MEIJER manager and Dr Ir Philippe SAMYN manager.
Services:

Building services:
Competition and project phases:
FTI (Flow Transfer International sa), Andrew JANSSENS CEO, Jean MICHIELS, Frédéric MICHAUX et Dr Ir Philippe SAMYN Administrators.

Energy consultancy:
Competition and project phases:
CERNERGIE scrl (Ir Lionel WAUTERS).
Competition phase:
AirSR sprl (Dr Ir D. OLIVARI, Dr Ir Ph SAMYN, Dr Ir F. MASY).

Acoustics counsultancy:
Competition and project phases:
DAIDALOS PEUTZ (Ir P. MEES).

Microclimate consultancy:
Competition and project phases:
Von KARMAN INSTITUTE FOR FLUID
DYNAMICS (Ir Ph. PLANQUART).

Urban planning consultancy:
Competition phase:
AGORA (Rodolphe DEHARD, Serges PEETERS).

Economist:
Competition and project phases : AMIRATO (Ing. Martine FORGET).


Photographies:

Photos modèle: Andres FERNANDEZ MARCOS

Projet 2 • Permis d'urbanisme 2019-10-08
Projet 2 • Esquisse 2018-06-22
Projet 1 • Adjudication 2013-09-30
Projet 1 • Concours 2010-05-05
Maquette Masterplan
Plans Masterplan

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

570 - Bâtiment E du campus la Plaine (ULB + VUB+ HE2B)Filippo Aimo