549-TOTAL BELGIUM S.A. – STATION-SERVICES – AIRE DE ST-GHISLAIN

Autoroute A7/E19, Bruxelles – Paris
BELGIQUE

(2008-2018); (01-549).
Concours sur invitation

Services effectués :

• Environnement.
• Paysage.
• Architecture.
• Architecture d’intérieur.
• Structures.
• Techniques spéciales.
• Economie du projet.
• Concepts énergétiques et de haute qualité environnementale.
• Gestion du projet.
• Gestion des coûts.
• Coordination générale.

Description :

Texte de Xavier Canonne (1)

Si l’on n’y prend garde, les stations-services ressembleront bientôt aux usines abandonnées, aux douanes oubliées. L’on ne s’y arrêtera plus pour y prendre de l’essence, celle-ci, trop chère, encore plus chère, étant remplacée par d’autres carburants que l’on chargera chez soi par simple branchement électrique, par panneaux solaires déployés, par gaz compressé, que savons-nous du futur ? L’on s’en détournera, faute d’usage, de moyens : elles qui ne vivaient déjà plus de l’essence mais des autres produits proposés seront amenées à une rapide reconversion, faute de quoi l’herbe et le liseron viendront les envahir ; les enfants ne les compteront plus comme autant de jalons sur la route des vacances, bâtiments fantômes aux enseignes éteintes.

 

Les stations-services que l’on visitera encore seront celles qui auront dédaigné la seule logique fonctionnelle pour envisager leur reconversion, se distinguant des autres par leur architecture, leurs couleurs, l’originalité de leur propos, celles qui déjà n’étaient plus qu’un arrêt entre deux départs, entre deux retours, mais un endroit où l’on se doit de passer comme en un lieu incontournable.

 

C’est cette réflexion qui a présidé à la réalisation de la station-service de Saint-Ghislain. Délaisser l’architecture formatée, les coloris imposés, les matériaux systématiques et la banalité pour privilégier une démarche créatrice, innovante, tels furent les mots d’ordre d’un travail novateur : s’ouvrir aux collaborations de peintres, de sculpteurs, de musiciens unis à un bureau d’architecture pour conduire une œuvre collective où la couleur, le signe, les sons, sont les axes d’une nouvelle façon d’envisager le rôle et l’aspect d’une station-service.

 

Les travaux conjugués de Jean-François Octave, de Léon Wuidar, de François Huon, tous trois artistes-plasticiens, et de Laurence Jacquemin , musicienne, créatrice d’environnements sonores, sous la direction de Philippe Samyn dépasse le simple habillage d’un bâtiment immuable.

Il ne s’agit pas ici de jeter de la couleur sur les murs et le sol, de masquer des repeints en aveuglant l’usager. Il s’agit au contraire de réenvisager la position et le rôle du visiteur, celui-ci n’étant plus essentiellement perçu comme un «client», mais bien l’invité d’un espace interactif et ludique dont il est le pivot, qu’il en soit le passant pressé ou l’utilisateur plus régulier : les couleurs l’attirent, les signes le guident, l’interpellent, les sons l’accueillent, les formes l’enveloppent..

 

Rien n’est dédaigné ou laissé au hasard dans le travail de l’équipe formée : l’espace intérieur de la station, le magasin, le restaurant, les douches et les toilettes, les parkings, les luminaires et les poubelles, chaque élément fait l’objet d’une étude spécifique visant à l’harmonisation et la perception globale de l’espace.

 

Le travail des trois plasticiens avec l’architecte – ici réunis pour la première fois – n’a pas été l’addition de propos, de démarches artistiques personnelles mais bien le fruit d’une complémentarité visant à l’expression d’un lieu nouveau, prêt à la sanction du futur.

 

Car il ne suffit pas de venir se distinguer des autres stations-services qui ponctuent les autoroutes du pays mais bien d’initier une démarche qui suscitera d’autres exemples, d’autres projets : sise non loin de Mons – future capitale européenne de la culture en 2015 – du Musée des Arts contemporains au Grand-Hornu, de l’ancienne frontière d’Hensies où la sculpture monumentale de Jacques Moeschal sera bientôt restaurée dans un espace repensé, la station-service participera de cet essor culturel susceptible d’offrir à la Wallonie un visage nouveau et accueillant.

 

(1) Xavier Canonne est directeur du Musée de la Photographie de Charleroi.  Il est le commissaire artistique des interventions plastiques du présent projet, Michel Bero, 1er producteur RTBF-Musiq3, étant le commissaire artistique des interventions musicales.

Document E41_01/549 -Fr Édition du 2008-11-06

Crédits :

Architecture and Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing
 Structural Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO (sister company 1986-2006) or INGENIEURSBUREAU MEIJER (sister company 2007-2015) if not mentioned
Services engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with FTI (sister company since 1989) if not mentioned

01-549 SERVICE STATION, ST-GHISLAIN.
Client: TOTAL BELGIUM S.A
Architecture: Architecture: Partner in charge : Q. Steyaert Associates : C. Aspeslagh, L. Battard, G. Bourdin, O. Jottard, V. Klonari, H. Oztürk
Services: Pictural integration inside : Jean-François Octave, Léon Wuidar et François Huon.

Surface du terrain : 87.182 m² ; surface des  bâtiments 2.753  m² ; 2008 ; (01/549).

Site
Modèle
Rendus
Dessins

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

549-TOTAL BELGIUM S.A. - STATION-SERVICES - AIRE DE ST-GHISLAINFilippo Aimo