640 – MAISON ADMINISTRATIVE DE LA PROVINCE DE NAMUR

Rue Henri Bodart, Salzinnes, Namur, Belgique 50°27’50”N / 4°50’14”E.
Bâtiment : 10.133 m² ; terrain : 32.616 m² ; 2017- ; (01/640).
Offre retenue suite à un appel d’offres restreint « conception et réalisation » pour compte des Entreprises Jan De Nul.

Services effectués :

• Urbanisme
• Histoire du site
• Microclimat
• Hydrogéologie
• Architecture
• Aménagement intérieur
• Aménagement des abords et paysager
• Ingénierie de la structure
• Ingénierie des techniques spéciales
• Commissionnement Techniques des installations
• Physique du bâtiment, PEB
• Energy Smart Grid
• Qualité de l’air
• Eclairage naturel
• Certification BREEAM
• Acoustique
• Signalétique
• Accessibilité
• Sécurité incendie

Description :

Le grand dessein du commanditaire
Actrice socio-économique et culturelle importante, l’Administration de la Province de Namur regroupe la quasi-totalité de ses services dans un bâtiment à construire sur son site de Salzinnes. En s’implantant en périphérie et au bord de la Sambre plutôt qu’en un lieu de très haute visibilité au centre‑ville, la Province de Namur adopte une position à la fois forte et sensible, expression de la vision qu’elle a de son rôle.

Cette implantation devra constituer un pôle d’attraction à l’échelle de la ville et permettre au quartier périphérique d’être complémentaire au centre. Il s’agit en conséquence de créer une construction capable de générer une affection profonde pour ce nouveau pôle intellectuel namurois.

L’image d’un cœur de village, qui reflète le caractère rural de la province et la symbiose avec la nature, vient naturellement à l’esprit. Elle invite à la jouissance de nos cinq sens au travers de l’art et de la culture.

La réalisation de la Maison Administrative de la Province de Namur (MAP) représente un coût important, non seulement financier mais aussi environnemental. Le projet vise ainsi à obtenir le maximum des crédits BREEAM tout en mettant en évidence les limites de cette démarche, ainsi que les interrogations qu’elle suscite. Le projet atteint un score de 93,53 %, soit 8,53 points de marge au-dessus du niveau « Outstanding ».

Genius Loci
Situé au creux d’un méandre de la Sambre qui l’entoure sur son flanc Nord-Ouest, le site de la nouvelle MAP est bordé au Nord-Est par l’ancien Grand Séminaire, œuvre magistrale de Roger Bastin, à la simplicité raffinée. Sont à noter également au Sud-Ouest l’ancienne Ecole Saint-Aubain et, au Sud-Est, un ensemble de barres de logements de 10 niveaux, une ligne haute tension dont un des pylônes empiète partiellement sur le site et une voie de chemin de fer secondaire donnant accès aux Ateliers Centraux de Salzinnes de la SNCB.

L’accent mis sur l’agriculture urbaine dans le Cahier des Charges de l’appel d’offres, inscrit dans une tradition namuroise séculaire, apporte une dimension artistique et poétique au projet. Il mène à affecter toute la partie Nord-Est du site, soit 3.300 m², aux jardins et à l’activité potagère, en continuité avec les potagers urbains existants. La science botanique et la technologie horticole se combinent ici à l’art du jardin, du potager, du verger, de la pépinière, où formes, couleurs, odeurs, saveurs se mêlent au chant des oiseaux et au vrombissement des insectes ainsi qu’aux jeux d’ombres et de lumière. Ventilation et éclairage naturels, plantes et fleurs, matériaux patinés par le temps,… tout dans le projet s’inscrit dans ce mouvement.

Implantation
Le bâtiment forme un grand rectangle de 106,2 m x 61,65 m. Il s’implante le plus loin possible de la Sambre, hors des zones de risque théorique d’inondation, à bonne distance du bruit des trains longeant l’autre rive.

Il se relie logiquement aux différentes voies d’accès possibles, qu’il s’agisse de la rue Henri Bodart à l’Est, de l’éventuelle voie à créer au Sud-Ouest en bord de Sambre, ou encore de la passerelle piétonne traversant les voies de chemin de fer au Sud-Est.

Son implantation offre aussi l’espace de respiration nécessaire tant au Grand Séminaire de Bastin qu’aux bâtiments au Sud-Ouest.

L’implantation selon la diagonale Nord-Ouest / Sud-Est permet une orientation optimale des façades et des fonctions : le travail et le charroi à l’Est, l’accueil et l’entrée protocolaire au Sud, la fête à l’Ouest (avec la place du village utilisée comme parking) et les espaces de rêve ou de méditation au Nord.

L’ensemble s’implante donc naturellement, sans contorsions inutiles, à la manière d’une grande ferme ou d’un petit village.

Un bâtiment village organisé autour de patios
Entièrement construit en bois et en acier sur deux niveaux de 3,6 m de haut, posé sur des pilotis en acier, le bâtiment est couvert par une toiture immergée servant de château d’eau et surmonté par une ombrelle photovoltaïque.

Le plan s’organise autour de huit patios rectangulaires de 15,3 m x 11,25 m de côté. Couverts par des verrières de serres ouvrantes, les patios assurent l’amenée d’air frais dans le bâtiment. Leurs façades blanches maximisent la pénétration de lumière naturelle et les verrières s’ouvrent complètement en cas d’incendie pour transformer les patios couverts en espaces extérieurs.

Cette disposition du plan permet d’éclairer et de ventiler naturellement les plateaux en tout point, ce qui permet de les affecter à une grande variété de programmes ou de fonctions.

La construction limitée à deux niveaux permet une communication fluide entre tous les points du bâtiment, favorisant ainsi l’esprit d’équipe, le “New World of Work” et l’accessibilité aux PMR.

Le rez-de-chaussée com­prend un espace d’accueil convivial, une cafétéria pouvant accueillir près de 300 personnes, des lo­caux pour recevoir les visiteurs, une salle de détente et une salle de sport équipée avec douches. Un vaste atelier, des espaces de stockage et des ves­tiaires pour le personnel d’entretien complèteront cet ensemble.

Le premier étage accueille la plus grande partie des bureaux répartis dans différentes zones, mais aussi des espaces propices à la concentration, dif­férentes salles de réunion destinées au travail d’équipe, ou encore des espaces de détente pour partager des moments conviviaux entre collègues.

Les quatre façades, toutes en bois, se composent d’une alternance très calme de trumeaux et de fenêtres ouvertes du sol au plafond (108 cm de large du côté intérieur et 101,25 cm du côté extérieur). Munies de garde-corps de sécurité, les fenêtres sont ouvrantes et permettent à chacun de jouir de la vue sur les jardins.

La trame orthogonale
Le plan est rigoureusement organisé sur une trame constructive de 1,35 m de côté. Le plan orthogonal induit presque naturellement un tracé archétypal des voies de circulation majeures : le « Cardo » du Nord au Sud et le « Decumanus » d’Est en Ouest, à l’exemple des cités romaines. C’est de la place centrale, qui se trouve à leur croisement, que l’activité se diffuse vers les « quartiers », puis vers les « voisinages ».

La raideur de l’orthogonalité n’est qu’apparente. Elle n’est que le socle nécessaire et utile à l’expression libre de la diversité et de la poésie. C’est précisément le parfum d’humanisme et de culture qui transpire du grand dessein du commanditaire qui incite à proposer cette structure neutre pour permettre l’expression douce et joyeuse de la diversité.

La diversité harmonieuse
Plutôt que dans la structure et l’enveloppe du bâtiment, c’est dans le choix des parachèvements, textiles, cuirs, papiers peints, vanneries, rehaussés par des interventions artistiques, que se crée la diversité indispensable des espaces intérieurs. Les murs, parois et cloisons en sont habillés, des tapis de toutes factures couvrent le sol, des lustres, sculptures et d’autres objets agréables et utiles peuvent être suspendus au plafond en bois.

Il en va de même pour le mobilier (à part celui qui émarge spécifiquement au Code sur le Bien-être au Travail, comme les sièges des postes de travail). Le projet propose les éléments de mobilier réutilisés ou réalisés à partir des fournitures de la Ressourcerie Namuroise mais chacun des occupants, en respect et en dialogue avec les autres, peut aussi proposer une chaise, une table, une armoire qui exprime sa personnalité.

Il s’agit donc d’essayer de n’employer que du deuxième ou troisième choix visuel, du réemploi ou du recyclé, en s’assurant que cela fasse sens socialement et culturellement, que cela devienne poétique. Cela doit donner une âme au bâtiment et générer l’affection de tous les utilisateurs. La démarche doit ensuite être perçue comme exemplaire pour une administration publique.

La ventilation naturelle
L’ambition de proposer le meilleur climat intérieur possible avec l’empreinte environnementale minimale conduit à proposer la ventilation naturelle pour le bâtiment.

Lorsque, comme ici, l’air extérieur présente la qualité voulue, il est reconnu que la ventilation naturelle d’une construction est non seulement plus agréable mais aussi plus hygiénique que celle réalisée mécaniquement avec de l’air conditionné distribué par des conduites aérauliques. Elle s’avère aussi plus économique, tant en coût d’investissement que d’exploitation et de maintenance, l’économie principale provenant de l’absence d’installations consommatrices d’énergie destinées à mettre l’air en mouvement et à le refroidir, et ce, nonobstant la non-récupération de l’énergie sur l’air chaud extrait en hiver.

La ventilation intérieure par temps frais se fait par les aérateurs statiques au haut des fenêtres des patios, au pied desquelles sont placés des convecteurs de sol. L’évacuation de l’air s’effectue par tirage naturel via des cheminées implantées tous les 4,05 m au droit des façades Sud et Nord, dans l’axe central Est-Ouest et au centre des trois ailes centrales traversantes.

Les nuits d’été, le refroidissement gratuit des planchers en granito est assuré par l’ouverture des fenêtres des patios, qui sont à l’abri de la pluie sous les verrières.

Energies renouvelables
Dans le cas du présent projet, parmi les technologies utilisables aujourd’hui, seules celles qui utilisent l’énergie solaire et la géothermie avec pompe à chaleur sont exploitables.

L’énergie solaire thermique serait inefficiente dans le cas présent. L’éolien pourrait utiliser très efficacement les vents présents sur le site, mais produirait trop de bruit. La cogénération ferait double emploi avec le solaire et la géothermie. L’énergie cinétique de la rivière serait trop faible compte tenu du ralentissement généré par les écluses. Finalement, la quantité de biomasse présente sur le site est trop faible pour envisager son exploitation énergétique, alors qu’elle est particulièrement utile comme engrais.

Parking, voiries, accès
Les entrées automobiles sur le site (entrée principale et entrée parking) se situent devant la longue façade Sud-Ouest du bâtiment, à partir de la voirie donnant accès à l’ancien Institut Saint-Aubain au départ de la rue Bodart. Cette voirie sera peut-être prolongée à l’avenir en bord de Sambre vers le Sud en liaison avec l’avenue Woitrin.

Le personnel et les visiteurs venant de la rue Marinus en transport en commun ou à vélo peuvent aussi, comme les PMR, emprunter l’ascenseur situé en prolongation de la passerelle dans le coin Sud-Est du site et rejoindre l’entrée principale par une galerie couverte. L’entrée des véhicules lourds est disposée dans l’angle Nord-Est du site.

Sur les 371 places de parking prévues pour les voitures, 12 sont réservées aux PMR et 30 aux visiteurs près de l’entrée, 12 sont équipées de bornes électriques de recharge, 28 sont réservées au covoiturage et 12 (dont une pour PMR) sont attribuées au personnel dans la zone de livraison. 30 places de parking pour motos sont prévues à proximité de la « place du village » et 103 places couvertes pour vélos sont prévues sous les auvents et les galeries.

Les abords
Le terrain libre est entièrement dédié à l’activité maraîchère et à la détente du personnel (des terrains de sport pourraient également y être envisagés), il se compose de différents jardins répartis en trois parties :
a) au Nord-Est : le jardin didactique, avec sa zone de culture en pleine terre (à côté de la serre et de la pépinière) et sa zone de culture en bacs, ainsi que le jardin de production de légumes pour le personnel ;
b) au Nord-Ouest: le grand jardin de la biodiversité et de détente avec son parcours de santé et ses hôtels à insectes personnalisés (on y récupère aussi le maximum possible de la zone asphaltée existante, traitée artistiquement pour ne pas la détruire) ;
c) au Sud-Ouest: la roseraie à parfums et le jardin thérapeutique.

Crédits :

LOCALISATION
Rue Henri Bodart,  Salzinnes, Namur,  Belgique,       
50°27’50”N / 4°50’14”E.

SURFACES
Surface brute : 10.133 m².
Surface terrain : 32.616 m².

MAÎTRE D’OUVRAGE
Province de Namur, Place Saint-Aubain n° 2, 5000 Namur, Belgique.
Assistant à maîtrise d’ouvrage : BEP – Département Développement Territorial,
Avenue Sergent Vrithoff n° 2, 5000 Namur, Belgique.
Personne de contact :  Alain Stevens, Tél.: +32 81 71 71 62,  E-mail : ast@bep.be.

Design and Build avec Jan DE NUL nv, Tragel 60, 9308 Hofstade-Aalst, Belgique.
Personne de contact : Jean-Pierre Mouchet,  Tél.: +32 71 37 69 29, +32 477 65 01 25, +32 53 73 15 11,
E-mail : jean-pierre.mouchet@jandenul.com.

ARCHITECTES & INGÉNIEURS
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers,         Philippe Samyn
Chaussée de Waterloo, 1537, 1180 Bruxelles, Belgique.                    Propriétaire  exclusif des droits d’auteur (copyright)
Tél. : + 32 2 374  90 60,    E-mail: sai@samynandpartners.com,

ÉQUIPE DE CONCOURS
Architecture
Dir. générale et conception : Dr Ir Philippe Samyn.
Dir. administration  : Quentin Steyaert.
Dir. technique : Denis Mélotte
Dir. NWOW : Åsa Decorte.
Dir. BIM : Vlad Popa.
Associés consultants : Jacques Ceyssens, Benedetto Calcagno, André Charon, Ghislain André.
Collaborateurs : Soumil Adhatrao, Karim Ammor, Gabriel Baltariu, Sam De Dobbeleer, Mirela Gancheva, Cristina Ibanez Moreno, Ali Laghrari, Robin Lejeune, Ana Miralles Barreda, Quentin Olbrechts, Radu Somfelean, Raúl Villafáñez, Juliette Yaramis.

Ingénierie Stabilité
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers, avec en sous-traitance le Bureau d’étude Cerfontaine, sprl, Ir David Janssen, Rue de Herve n°250, 4030 Liège, Belgique, Tél.: +32 4 344 47 65, +32 474 23 98 43
E-mail : d.janssen@becerfontaine.be, info@becerfontaine.be.

Ingénierie Techniques Spéciales
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers, avec en sous-traitance FLOW TRANSFER INTERNATIONAL sa, Andrew Janssens, Rue du Ham n°137, 1180 Bruxelles, Belgique, Tél.: +32 2 375 75 40,  E-mail : info@fti-sa.be.

Conseillers en sous-traitance de Philippe SAMYN and PARTNERS sprl :
Conseiller historique
Philippe Bragard, Rue Ernotte n° 5, 5000 Namur, Belgique,
Tél.: +32 476 52 94 87, E-mail : philippe.bragard@uclouvain.be.

Conseiller Urbanisme
Université de Liège, Prof. Dr Ir Arch. Jacques Teller
Chemin des Chevreuils n°1, B52/3, 4000 Liège, Belgique,
Tél.: +32 4 366 93 94, E-mail : Jacques.teller@ulg.ac.be.

Conseiller Agriculture Urbaine
Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège, Ir Dr Bach Kim Nguyen,
Passage des Déportés n°2, 5030 Gembloux, Belgique,
Tél.: +32 498 13 15 69, E-mail : bk.nguyen@ulg.ac.be.

Conseiller Energy Smart Grid
Université de Liège, Prof. Dr Ir Damien Ernst,
Montefiore Institute (Building B28) Quartier Polytech 1, Allée de la découverte n°10,
4000 Liège, Belgique,
Tél.: +32 4 366 95 18, +32 493 04 25 68, E-mail :  dernst@ulg.ac.be,
avec
EnergyPonics sprl, Ir Christophe Druet,
Rue de la Vallée n°83, 5060 Sambreville, Belgique,
Tél.: +32 479 97 74 48, E-mail : christophe.druet@EnergyPonics.com

Simulations dynamiques et micro-climats
Cenaero, Dr Cécile Goffaux, Ir Arnaud Candaele, Ir Kevin Siau,
Rue des Frères Wright n°29, B-6041 Gosselies, Belgique,
Tél.: +32 071 91 09 30, E-mail: info@cenaero.be.

Hydrogéologie
Aquale sprl, Ing. Thierry Duren, Ir Julien Peret,
Ecofox Développement, Rue Ernest Montellier n°22, 5380 Noville-les-Bois, Belgique,
Tél.: +32 81 83 01 20, +32 497 06 30 37 (TD), +32 496 18 38 20 (JP),
E-mail: infos@aquale.com, t.duren@aquale.com ; j.peret@aquale.com.

Qualité de l’air
Certech , asbl. Laurent Bilteryst, Sébastien Moro,
Rue Jules Bordet, zone industrielle C, 7180 Seneffe, Belgique,
Tél.: +32 64 520 211, +32 476 32 20 87 (SM),
E-mail: laurent.bilteryst@certech.be, sebastien.moro@certech.be.

Physique du bâtiment et conseiller PEB
Matriciel sa, Ir Fabrice Derny,
Place de l’Université 25, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique,
Tél.: +32 10 24 15 70, +32 474 62 75 53 (FD), E-mail: derny@matriciel.be.

Conseiller acoustique
Acoustic Technologies sa, Jean-Pierre Clairbois,
Avenue Brugmann,  215, 1050 Bruxelles, Belgique,
Tél.: +32 2 344 85 85, E-mail : mail@atech-acoustictechnologies.com.

Éclairage naturel
Sustainable Bulding Design Lab, Université de Liège, Prof. Dr Arch. Shady Attia, Ir Arch.  Mohamed Amer,
Quartier Polytech 1, Allée de la Découverte n° 9, 4000 Liège, Belgique,
Tél.: +32 4 366 91 55, +32 468 21 61 00, +32 479 89 43 79,
E-mail : shady.attia@ulg.ac.be, m_amerhegazy@hotmail.com.

Conseiller Éclairage extérieur
Magic Monkey sprl/bvba, Marc Largent,
Rue Franz Merjay, 179, 1050 Bruxelles, Belgique,
Tél.: +32 2 344 84 84, E-mail : marc.largent@ magicmonkey.

NWOW
Veldhoen + Company bv,  Luc Kamperman,
Akkerstraat n° 22, 5582 HC Waalre, Pays-Bas,
Tél.: +31 88 44 47 222, +31 6 5202 7249 (LK),
E-mail: mail@veldhoencompany.com,  luc@veldhoencompany.com.

Architecture d’intérieur
Dinterieur sprl, Dominique Hottois, Caroline Bus, Angeline Hayois,
Rue du Striquet, 2, 1331 Rosières, Belgique,
Tél.: +32 2 652 36 56, +32 477 67 50 14 (DH), +32 474 71 38 83 (CB), +32 474 23 43 10
(AH), E-mail : dh@dinterieur.be; cb@dinterieur.be, ah@dinterieur.be.

Conseiller cuisine
F&BO, Freddy Oushoorn,
Doornzele Dries 122, 9940 Evergem, Belgique,
Tél.: +32 9 253 62 33, +32 475 26 71 39 (FH), E-mail: fbo@telenet.be.

Conseiller accessibilité PMR
Plain-pied asbl, Julie Vanhalewyn, Rue Nanon, 98, 5000 Namur, Belgique,
Tél.: +32 81 39 06 36, +32 478 79 41 02, E-mail : julie.vanhalewyn@plain-pied.com.

Coordinateur Sécurité – Santé
Cosep sa, Ir Arch. Benoît Van Hoye,  Arch. Thaddée van Oost,
Rue du Fond Cattelain n°5, 1435 Mont-Saint-Guibert, Belgique,
Tél.: +32 10 81 37 50, Fax: +32 10 84 24 50, E-mail: cosep@cosep.be.

Signalétique
Sdesign sprl, François-Joseph de Lantsheere,
Rue Franz Merjay 148 C, 1050 Ixelles, Belgique,
Tél.: +32 2 223 41 90, +32 477 79 72 34, E-mail : info@sdesign.be.

Sûreté et sécurité des accès
ROBRECHTS & THIENPONT, Ir Marc Thienpont,
Rue du bois de Gonrieux, 4, 5660 Cul-des-Sarts, Belgique,
Tél.: +32 60 37 77 82, +32 475 255 271 (MT), E-mail : mt@rtconsultancy.be.

Sécurité incendie
Technical & Data Consulting (TDC), Ir Didier Vander Brugghen, Ir Arch. Benoît Bastin,
Rue Driesstraat 167, 1200 Bruxelles,  Belgique,
Tél.: + 32 2 674 28 01, + 32 2 674 28 00, + 32 2 476 98 82 56,
E-mail: info@tdconsulting.be; dvb@tdconsulting.be(DVB), bbastin@tdconsulting.be (BB).

Conseiller BREEAM
B4F sprl, Ir Arch. Perihan Tulumoglu, Ing. Nicolas De Foy, 
Drève du Duc n°57-59, 1170 Bruxelles, Belgique,
Tél.: +32 2 673 92 85, +32 489 516 890 (PT), +32 478 27 09 57 (ND),
E-mail : info@b4f.eu, E-mail : Perihan@b4f.eu, E-mail : Nicolas@b4f.eu.

Images de synthèse
ASYMETRIE sprl, Xavier Vanabelle, Michaël Barrin,
Rue de Thirimont, 126, B-6511 Beaumont, Belgique,
Tél : +32 71 31 43 00, E-mail : contact@asymetrie.be.

Maquette
Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers, avec en sous-traitance Mini-Vitrines, Valérie Van den Bergen,
Rue de Malonne n°19b, 5150 Floreffe,
Tél.: +32 81 74 55 64, E-mail : info@minivitrines.com.

Photographies de la maquette
Jean-Michel Byl, Rue du sceptre n°23, 1050 Bruxelles, Belgique,
Tel : +32 475 23 04 56, Email : jmb@archipictures.be.

DOCUMENTATION
Gestion documentation : Philippe SAMYN and PARTNERS (André CHARON et Quentin OLBRECHTS)

CHRONOLOGIE DU PROJET
Date de sélection de la candidature Equipe « Eraerts -Jan De Nul + Samyn et Associés » : 2017-02-16.
Date de remise de l’offre : 2017-09-11.

BUDGET HORS HONORAIRES ET TVA
16 100 957 €

Documents du concours

Tous les documents sont accessibles sur notre serveur FTP.

(1262) – Maison Administrative de la Province de Namur (01/640) (BE) :

  1. Demande de participation à l’appel d’offre pour la nouvelle “Maison de la Province”. SM Eraerts – Jan De Nul/Samyn et Associés, 2016-11-09, 373 p. “Avis de marché” : BE001-20/9/216-Numéro BDA : 2016_528547″; 15p. Courrier recommandé de la Province en date du 2016-12-12, 2p plus une page annexe. Réponse à la demande de renseignement du 2016-12-12; 2017-01-16, 145p. Courrier recommandé de la Province en date du 2017-02-16 annonçant selection; 1p, plus 21p annexes (01/640);
  2. Cahier spécial des charges du marché public de travaux ayant pour objet « La conception et l’équipement de la Maison Administrative de la Province de Namur, ainsi que l’aménagement de ses abord” (85 p. Din A4) et ses annexes : Annexe 1 : Relevé photographique du site (3 Din A3) Annexe 2 : Programme fonctionnel – Tableau Excel des surfaces à compléter : Notice programme des besoins (33 p. Din A4). Détail du programme des besoins (4 tableaux Din A3). Récapitulatif des surfaces (1 tableau Din A4). Tableau des surfaces à compléter (1 tableau Din A4). Interactions et proximités (2 tableaux Din A4). Définition des types de surfaces (9 p. Din A4) Annexe 3 : Liste des documents à joindre à l’offre (4 p. Din A4) Annexe 4 : Levé de terrain et périmètre d’action Annexe 5 : Etude urbanistique et analyse cartographique (29 p. Din A4 et 13 planches Din A3) Annexe 6 : Impétrants et données techniques Annexe 7 : Canevas métré (2 p. Din A4) Annexe 8 : Partie environnementale – Tableaux Excel à compléter (6 p. Din A4) Annexe 9 : Parking. Expertise de prédimensionnements Transitec (10 p. Din A4)
  3. Philippe Samyn : “Le projet pour la Maison Administrative de la Province de Namur” (01/640). (Document h1 et ses annexes ; 1289 pages). “Note synthétique générale”. (Pièce technique n°a)1 ; 12 p.) ; 2017-09-11 ; (BE).
  4. « Marché relatif à la conception et l’équipement de la Maison Administrative de la Province de Namur, ainsi que l’aménagement de ses abords – Information – Offre retenue » Courrier recommandé de la PROVINCE de NAMUR, Service Techniques & Environnement, PATRIMOINE IMMOBILIER, à Jan De Nul NV, en date du 2017-12-07 sous références : 259/2017/JPhC/CP, 2p ; avec deux annexes : a) « PROVINCE de NAMUR, Service Techniques du Patrimoine Immobilier – La Maison Administrative de la Province de Namur – (Conception, construction, équipement et aménagement de ses abords) – Approbation de l’attribution du marché à la S.M. ERAERTS – JAN DE NUL de 6220 FLEURUS au montant de 21.229.475,35 € FGC » 2017-12-07, 22p et ; b) « PROVINCE de NAMUR, RAPPORT D’ATTRIBUTION – 2ème phase – Dossier n°2016/MAP – Marché Public de Travaux – « LA CONCEPTION ET L’EQUIPEMENT DE LA MAISON ADMINISTRATIVE DE LA PROVINCE DE NAMUR, AINSI QUE L’AMENAGEMENT DE SES ABORDS – APPEL D’OFFRE RESTEINT» non daté, 79p ; (BE).
Localisation :
Rendus :
Climat du site :
Plans :
Maquette :
Vidéos

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

640 - MAISON ADMINISTRATIVE DE LA PROVINCE DE NAMURsamyn