574-1c Café culturel à Lujiazhi, Zhoushan, Chine

Ile de Lujiazhi, Chine 29°56’37,76” N, 122°18’10,95”E 1.528 m² parking, 1.472 m² superstructure ; 2010-2018 ; (01/574-1c).

Services effectués:
  • Architecture
  • Ingénierie des structures
  • Ingénierie des techniques spéciales
Port de Zhoushan:

Le gouvernement local de Zhoushan (un archipel d’îles à l’est de la Chine) a confié à Wang Shu la mission de réhabiliter la zone portuaire et industrielle de l’île de Lujiazhi en zone culturelle et touristique, tout en protégeant les quais et en préservant l’activité maritime en tant que mémoire du passé industriel de la baie. En transformant cela en un projet multinational d’architecture contemporaine innovante, Whang Shu a impliqué ses 14 architectes colauréats du Global Award for Sustainable Architecture de 2007 à 2009. Chacun des 16 projets se concentre sur l’architecture contemporaine durable. 

Inspiration:

L’inspiration vient du genius loci, du chemin du soleil et du climat. Parmi les autres caractéristiques du site, l’activité du port a fait se développer une compétence étendue en artisanat de l’acier. C’est pourquoi les principaux éléments de construction proposés pour ce projet sont des plaques d’acier soudées selon la technologie traditionnelle de construction navale.

Les constructions existantes sont vernaculaires et industrielles. La culture locale et l’artisanat fleurissent partout, créant un environnement poétique unique.

Zhoushan offre un climat de mousson subtropicale. La température moyenne tourne autour de 15,3°C et la moyenne annuelle de précipitations est d’environ 1135 mm.

Principaux éléments du design:

Le projet suivant vise à offrir un café culturel et des parkings à l’entrée du site.

La situation exceptionnelle du terrain à l’entrée du site et au pied d’une colline couverte de végétation luxuriante, associée aux conditions climatiques, inspire une réponse légère et transparente fournissant un maximum d’espace aux gens et aux jardins et un espace minimum aux voitures.

Un bâtiment parallélipipédique étroit de 6,75 m de large s’étire le long du quai. Sa hauteur de 9,45 m englobe trois étages pour le café et couvre l’allée de circulation du parking au sous-sol.

Des balcons continus courent le long de chacune des façades principales, leur permettant d’être totalement ouvertes en été et faisant ressembler le bâtiment à un empilement de grandes terrasses.

Le signal d’entrée, un prisme vertical, abrite 42 voitures, ou des salles de café supplémentaires, avec vue sur le port.

Un grand auvent fixé à 10,80 m au-dessus du niveau du sol fournit de l’ombre au bâtiment ainsi qu’aux jardins et terrasses. La verrière est bordée par une galerie publique à front de rue. Sa grande hauteur est mise à profit pour y accrocher des bannières, transversalement et à distance régulière, annonçant les événements culturels du site.

Les blocs sanitaires sont situés sur le pignon est du bâtiment, au cœur d’une bande de buissons parfumés qui court du nord au sud, dans le sens de la ventilation transversale.

Confort et climat:

Le diagramme du trajet du soleil montre qu’aucune protection solaire verticale n’est requise sur le bord est du site. A l’ouest, l’ombrage vertical désiré est fourni par la tour dans l’après-midi. Seul l’ombrage horizontal est requis pendant la saison chaude. Il est fourni par la verrière.

Le vent vient du bord de mer en été et fait passer un courant d’air naturel à travers le bâtiment. L’intensité de la brise est augmentée par la différence favorable, en journée, entre la température de la colline boisée et celle de l’eau du port. La ventilation naturelle du parking bénéficie également de cette direction bénéfique du vent, les gaz d’échappement étant évacués naturellement de la ville vers la colline.

Des doubles rideaux continus sont prévus le long des balcons, l’un sur leur bord extérieur et l’autre entre les colonnes de la façade. Cela permet d’ajuster le degré d’étanchéité à l’air suivant l’intensité du vent et de la pluie.

La transmission des bruits d’impact est évitée par un plancher constitué de deux feuilles d’acier séparées par un tapis résilient et résistant au feu de 10 mm d’épaisseur.

Afin de tempérer le climat interne en hiver tout en faisant l’économie d’une installation complète de chauffage (chaudière, radiateurs, tuyaux de distribution, etc.), il est envisagé d’installer des capteurs solaires thermiques sur le toit de la galerie à front de rue et des 4 galeries perpendiculaires, connectés à des panneaux radiants.

Construction:

La structure ultra légère en acier proposée offre des surfaces de contact froides, améliorant le confort thermique, et réduisant au minimum l’inertie thermique et la charge combustible. Il est aussi par conséquent proposé de réaliser les meubles en éléments ultra légers en acier, réduisant la charge combustible à zéro. La structure est composée d’une série de minces colonnes carrées de 10 cm de côté, supportant des poutres à distances variables cycliques : 2,70 / 1,35 / 5,40 / 5,40 / 1,35 m et ainsi de suite. Les descentes d’eau de pluie sont intégrées aux colonnes. Les poutres sont constituées de légers treillis Warren de 45 cm de haut placés transversalement au bâtiment. Ces treillis supportent de plus petits treillis Warren parallèles à la façade, espacés de 1,35  m, lesquels supportent à leur tour un mince plancher en tôle nervurée. Le contreventement est mis en place aux deux extrémités du bâtiment.

L’auvent d’ombrage est composé de poutres légères en treillis d’acier posées, à une entredistance de 2,70 m, sur de fines colonnes et stabilisées dans deux directions par des câbles. Une membrane translucide blanche en ETFE renforcé de fibre de verre, raidie par des lattes transversales en époxy-para-aramide, couvre l’espace entre les poutres.

Les minces colonnes qui supportent la galerie de la rue sont aussi contreventées par deux grilles de  minces câbles tendus dans les deux travées de bord. Les colonnes sont reliées entre elles par deux poutres horizontales en treillis (48,60 m de long, 3,00 m de large). Des câbles transversaux relient ces deux poutres à la structure du bâtiment.

Les minces colonnes dans le parking font seulement 100 mm de section. Elles sont protégées des voitures à leur base par des cylindres concentriques en acier d’un diamètre de 400 mm.

Les fondations sont faites d’une enceinte textile remplie de gravier. Elles sont complètement amovibles, ce qui offre la possibilité de démonter complètement le bâtiment dans le futur.

Crédits:

Architecture et Ingénierie:
Philippe SAMYN and PARTNERS Tous les projets sont conçus par Samyn qui supervise aussi chaque plan

Stabilité:
Philippe SAMYN and PARTNERS avec SETESCO (société sœur 1986-2006) ou INGENIEURSBUREAU MEIJER (société sœur depuis 2007) si non précisé

Techniques spéciales:
Philippe SAMYN and PARTNERS
avec FTI (société sœur depuis 1989)
si non précisé


01-574-1a LUJIAZHI CULTURAL CREATIVITY GARDEN, RESTAURANT (P1), HOTEL (P16) AND 600 SEAT THEATRE (P16), ZHOUSHAN (CN).
Maître de l’ouvrage: Zhoushan East Coast Investment Property Co, Ltd
Architecture:

Conception et direction:
Ph. SAMYN

Associés en charge:
D. MELOTTE, Q. STEYAERT

Collaborateurs:
C. BAZIER, Y. CHEN, Å. DECORTE, F. DEFRENNE, N. DUVIVIER, O. JOTTARD, C. LIZIN, G. TAN, S. TOURBACH

Coordination architecturale:
Amateur Architecture Studio
218 Nanshan Road, 310002 Hangzhou, Zhejiang
tel. +86 571 8716 4708 fax +86 571 8716 4708 e-mail : wangshu@caa.edu.cn

Direction:
WANG SHU, LU WENYU

DESIGN INSTITUTE (architecture et ingénierie)
Tian Yi Archiscape Design Ltd, Ningbo
Direction:
JIN ZHONGQIN

Services:

Intégration picturale : Georges Meurant.

Localisation:

1.528 m² de parking, 1.472 m² en superstructure ; 2010 – 2018 ; (01/574).

Photos
Photos du site
Site
Rendus
Plans

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

574-1c Café culturel à Lujiazhi, Zhoushan, ChineFilippo Aimo