330-PARC DES EXPOSITIONS DE BRUXELLES – PROJET PORTE RING

Passerelle et foyer

Bruxelles
BELGIQUE

1ère phase: toit et hall 6000 m².
2ème phase: 37 000 m². (1995-1999); (01-330).

Services effectués :

– aménagement des abords.
– architecture.
– ingénierie en stabilité.
– techniques spéciales.
– gestion du projet.
– gestion du chantier.
– économie du projet.

Description :

Destiné aux grandes foules, au « public » dans toute la force concrète du mot, un lieu tel que le Parc des Expositions de Bruxelles a besoin d’un espace d’accueil autant que d’espaces d’exposition.

Lors de l’Exposition de 1935, le public venait du centre-ville et était accueilli par les colonnades et les parcs de la Place de Belgique au sud du complexe de même que par la longue perspective du Boulevard du Cinquantenaire.

Mais lors de l’Expo 58 déjà, le transport routier s’étant fortement développé, les visiteurs arrivaient en grand nombre par le Ring, du côté nord, en voiture, et se garaient dans les  vastes parkings prévus à l’arrière ou arrivaient en car et étaient déposés sur l’esplanade le long de la Chaussée Romaine. Ils entraient alors dans les palais par le patio, vaste abri ouvert, conçu pour la circulation automobile.

Cette inversion de la direction du flux des visiteurs entrant dans le complexe n’a fait que s’affirmer avec le temps. La dualité qui s’ensuit perturbe le bon fonctionnement des halls d’expositioins eux-mêmes.

Certains chiffres permettent de se faire une idée de l’étendue du flux de personnes transitant par la Porte Nord.

Le parking “C” à l’arrière du complexe comprend 12.000 emplacements de parking et plus de 70% des visiteurs accèdent aux palais par ce côté-là. Aujourd’hui, plus d’un million de visiteurs par an entre dans les palais par ce côté, en plus du charroi lourd, pour une surface d’exposition d’environ 140.000 m². Il est évident que pour prendre en charge l’arrivée concentrée et massive de visiteurs affluant par le côté nord, la nécéssité d’une infrastructure d’accueil à grande échelle s’est révélée être un besoin urgent, tout comme un réservoir d’eau récolte les pluies torrentielles d’un orage d’été, tandis que de petits groupes de visiteurs ayant emprunté les transports en commun s’infiltrent dans l’agréable environnement du côté sud.

Cette évolution est semblable à celle qu’ont subi d’autres centres d’exposition européens. Après avoir donné la priorité au développement nécessaire des salles d’exposition, ces centres aménagent à présent d’immenses zones d’accueil constituées de structures expressives et parfois de portées impressionnantes, comme à Leipzig, par exemple.

Le Foyer du Parc des Expositions de Bruxelles est principalement constitué d’une grande toiture-façade en forme de paraboloïde hyperbolique, couverte d’aluminium, sur une structure faite de poutres en bois portant sur des colonnes en bêton.  Elle couvre une surface de 26.000 m², sur une trame de 15 m x 16,20 m.

Une passerelle de 10 mètres de large et de 86 mètres de long franchit en trois travées la chaussée Romaine pour relier le parking C à la zone d’accueil proprement dite.  Située sous la grande toiture-façade à 6 mètres au-dessus du sol, la zone d’accueil couvre la zone de charroi alimentant les palais.

Véritable plaque tournante, elle donne également accès à un réseau de passerelles se glissant à 6 mètres au-dessus du plancher, entre les palais, permettant au public d’accéder directement à chacun de ceux-ci.  Des noyaux de circulation verticale équipés d’escalators, d’escaliers et d’ascenseurs relient le niveau de cette « épine dorsale » avec celui des palais d’exposition.

L’aménagement de l’infrastructure se veut flexible, propre à répondre de manière adéquate aux besoins très variés, présents et futurs, des nombreuses manifestations qui ont lieu sur le site.

Diverses fonctions sont abritées dans la zone d’accueil, dont la première phase représente une surface de 29.019m².  Au stade actuel du projet, outre la billetterie et l’infrastucture de contrôle d’accès, des services communs sont prévus: vestiaire, information, réservations, bornes interactives, etc. se disposent sur la dalle selon les besoins spécifiques de chaque manifestation.  Un restaurant s’installe également sur deux niveaux de plancher placés en gradins sous la toiture-façade, accessibles ausssi bien par les visiteurs et exposants depuis la zone d’accueil que depuis la chaussée Romaine par les riverains.  Des emplacements de parking sont prévus pour les exposants et des fonctions plus autonomes peuvent être envisagées à terme (centre d’affaires, bureau de poste, centre de presse, jardin d’hiver, plaine de jeux d’enfants, etc.) renforçant la convivialité de ce foyer.    

Credits:

Architecture and Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing
 Structural Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO (sister company 1986-2006) or INGENIEURSBUREAU MEIJER (sister company since 2007) if not mentioned
Services engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with FTI (sister company since 1989) if not mentioned

01-330 PRINCESS ASTRID HALL, BRUSSELS.
Client: BRUSSELS FAIR GROUNDS.
Architecture: Partner in charge : D. Mélotte. Associates : Gh. André, Y. Avoiron, F. Berleur, B. de Man, J.P. Dequenne, W. D’Haenens, A. d’Udekem d’Acoz, F. el Sayed, L. Gestels, Th. Henrard, L. Kaisin, N. Milo, J.Y. Naimi, N. Neuckermans, T. Provoost, J.P. Rodriguez Samper, Q. Steyaert, B. Thimister, G. van Breedam, M. Vandeput, S. Verhulst.
Services: ATENCO.
Bibliographie :
  • L’ARCA, n° 102, March 1996, pp. 50-53; (Italy)
  • ARCHIS, 8/96, August 1996, pp. 67-80; (Netherlands)
  • GLASFORUM, 3/97, 47 jahrgang, pp. 23-26; (Germany)
  • L’ARCA PLUS, n°17, second half of the year 1998, pp. 90-93; (Italy).
  • Miguel Angel Rodriguez NEVADO “Diseño Estructural en Madera, una aproximación en imágenes al estado del arte europeo a finales del siglo XX”. Edita AITIM & KITHARIS SL, Madrid 1999, (ISBN : 84-87381-16-2),pp 27, 208, 235 ; (Spain).
  • Francisco ASENSIO CERVER: “ATLAS DE ARQUITECTURA ACTUAL – HEDENDAAGSE ARCHITECTUUR – PANORAMA DE L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE”, 2000, Könemann Verlagsgesellschaft mbH (ISBN (ISBN Dutch edition : 3-8290-3986-7, ISBN French edition 3-8290-3570-5); pp 576-577; (Germany).
  • Hugues WILQUIN “Aluminium architecture – Construction and Details”, 151p., 2001, Birkhauser, Basel-Berlin-Boston (ISBN 3.7643.6412-2), pp 23, 114-117 ; (Germany).
Distinctions :
  • ALUMINIUM AWARD ID & E, September 21st 2000; nomination, Essen, (Germany).      
Photographies :

Modèle : Andres Fernandez
Bâtiment : Ch. Bastin & J. Evrard.
Vue aérienne  : Guido Coolens N.V.

1st phase : roof and entrance lobby 6,000 sqm.
2nd phase : 37,000 sqm. (1995-1999); (01-330).

Localisation :
Photos
Photos de chantier
Maquette

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

330-PARC DES EXPOSITIONS DE BRUXELLES - PROJET PORTE RINGFilippo Aimo