497-TOTAL BELGIUM S.A. – STATION-SERVICES – AIRE DE SPY

Autoroute E42, Liège – Mons, Jemeppe-sur-Sambre (Belgique)

Surface des  bâtiments : 2.283 m², surface de la  passerelle : 372 m² et surface du terrain (aires Nord et Sud) : 67.223 m² ; 2005 – 2010 ; (01/497).

Services effectués :

• Architecture.
• Architecture d’intérieur.
• Ingénierie des structures.
• Ingénierie des techniques spéciales.
• Concepts énergétiques et de haute qualité environnementale.
• Gestion du projet.
• Gestion des coûts.

Description :

Le projet s’attache à concilier la conduite avec le goût du voyage,  le monde autoroutier avec l’environnement, la sécurité avec le confort, l’utile à l’agréable.  Il veut être comme un voilier sur la mer, une fleur dans un champ, un planeur dans le ciel ou encore une musique que l’on entend dans sa voiture ou son camion.

La compacité du projet a pour but de maximaliser les surfaces vertes, de minimiser les surfaces asphaltées et d’optimiser la fonctionnalité de la station.

Dans un souci de fluidité, d’harmonie et aussi d’efficacité, la composition formelle et l’organisation fonctionnelle de la station se structurent en spirale autour du centre de la station qui est matérialisé par le patio d’entrée du bâtiment.  Il est un point de ralliement et de rencontre pour toute l’aire. 

Autour de ce lieu central se déploient les toitures comme des ailes  ou des dômes en toile de PVC blanche sur une structure en bois blond lamellé collé.  Ils signalent la station depuis l’autoroute.  Les différentes ailes couvrent un unique bâtiment pavillonnaire qui regroupe les services de la station. Chacune des ailes signale cependant un groupe spécifique de services du bâtiment et de la station : les pompes se situent sous l’auvent principal, l’entrée sous  l’auvent le plus petit, la boutique et ses services sous l’auvent arrière parallèle à celui des pompes et le restaurant sous l’auvent en forme de dôme. Ces ailes ou dômes en toile, qui s’illuminent la nuit, offrent un signal visible et reconnaissable.  Une passerelle avec une structure en bois et en métal, et avec une toiture en toile de  PVC offre un élément de ralliement visuel entre les deux stations, à la manière d’un ruban entre deux cerfs-volants.

Le dessin des places de parking  en couronne autour du bâtiment  permet leur surveillance depuis le bâtiment, un regroupement concentrique des services de l’aire et  de délimiter une zone de circulation à vitesse réduite qui englobe la station.

Les voies et les services des camions et bus sont situés à l’arrière des bâtiments afin de ne pas en obstruer la vue et l’approche depuis l’autoroute et de minimiser l’impact visuel des camions et bus sur le paysage général.

Dans ce sens, les voiries et les parkings sont protégés visuellement par une colline, par des haies et par des rangées d’arbres.

La visibilité de la station depuis l’autoroute se concentre ainsi sur le bâtiment, sa toiture en forme d’ailes blanches et son écrin de végétation.

Une rangée d’arbres périphérique limite depuis la campagne avoisinante l’impact visuel de l’installation et de l’autoroute sur le paysage.

L’aménagement des zones vertes est conçu de telle façon à prolonger le paysage existant avoisinant.

Ce souci d’intégration contextuelle, paysagiste et régionale se  retrouve dans le choix des matériaux principaux dans la composition du bâtiment : la façade et la structure sont en bois du pays.

La démarche environnementale et le développement durable sont les fils conducteurs de tous les choix.

Les exemples suivants montrent certains aspects de la démarche “ Haute qualité environnementale” qui est poursuivie depuis l’étude, à la construction, au chantier, à l’exploitation, à l’entretien et jusqu’à à la démontabilité du projet en fin de concession :

  • Le projet gère en site propre la dépollution et la démolition de l’aire existante. Les terrassements s’équilibrent, les déchets des démolitions, si leur analyse le permet, sont mélangés avec de la terre arable dans une colline.
  • Toute la station est de plain pied pour une accessibilité maximale aux personnes à mobilité réduite.
  • Le tampon thermique formé par l’espace entre les toitures en toile et les bâtiments permet de réduire au maximum les gains solaires.
  • Les pompes à chaleur, les puits canadiens, les panneaux solaires, les échangeurs de chaleur, une isolation importante, des parties vitrées dosées…contribuent aux trois principes fondateurs du respect de l’environnement en matière énergétique : une réduction maximale de la consommation, une récupération maximale et une utilisation maximale de l’énergie renouvelable.
  • Dans les aménagements intérieurs, les matériaux non ou difficilement recyclables ou qui sont grands consommateurs d’énergie (comme l’aluminium, les peintures avec solvants, les revêtements mélaminés, les plaques de plâtre….) sont réduits au minimum.
  • La structure et les châssis sont en bois du pays.

La sécurité, le service, le confort des usagers et la fonctionnalité sont autant d’autres préoccupations qui ont guidé les différents choix du projet.  En voici  quelques exemples :

  • Les bus ou les voitures peuvent déposer leurs passagers juste devant l’entrée du bâtiment, sur son parvis. Celui-ci privilégie le piéton sur l’aire de la station. 
  • Des trottoirs et des passages pour piétons, sans dénivellation du sol, permettent depuis toutes les places de parking de rejoindre le bâtiment en toute sécurité.
  • La décélération des véhicules est assurée par des routes légèrement courbes et des ronds-points. Ces derniers permettent aussi aux véhicules de mieux trouver leur chemin en toute sécurité.
  • L’auvent couvre la totalité des pompes et permet aux usagers de rejoindre le patio “cœur de la station” à couvert. L’ensemble des toitures débordantes permet non seulement de se protéger de la pluie mais aussi du soleil, dans le souci d’une optimisation du confort à l’extérieur et à l’intérieur.

Les courbes que dessinent le bâtiment et ses toitures, la chaleur des matériaux comme la toile et le bois, la légèreté visuelle des façades à claire-voie de bois et des toitures à la manière des ailes de planeur contribuent avec l’ensemble des éléments du projet à créer un projet citoyen, attentif au bien-être des usagers et au respect de l’environnement.

Document E41_01/497 -Fr Édition du 2006-06-08

Crédits :

Architecture and Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing
 Structural Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO (sister company 1986-2006) or INGENIEURSBUREAU MEIJER (sister company 2007-2015) if not mentioned
Services engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with FTI (sister company since 1989) if not mentioned

01-497 SERVICE STATION, SPY.
Client: TOTAL.
Architecture: Design Partner: Philippe SAMYN Administrative Partner: Quentin STEYAERT Collaborators: Ghislain ANDRÉ, Carole ASPESLAGH, Julien-Pierre BUSE, Jacques CEYSSENS,  Isabelle DEMUYSER,  Ronny FICHANT, Maarten FRANSSEN, Marta GOLSZTAJN, Aleksandra IWANICKA, Catherine JANSSENS, Hayriye OZTÜRK ,  Djenabo Fonseca RANGEL, Kay VERKAIK, In collaboration with: Lahon and  Partners. Hugo LAHON, Gäetan MARTINAGE.
Structure:   Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO bvba. Philippe SAMYN, Pierre LATTEUR.
Services: Landscaping: Philippe SAMYN and PARTNERS Philippe SAMYN. Health and Security: SECO asbl M. Jean-Fançois GHEYSSENS. coordination: Mercomet Gilles DE HARENG technical control: SECO asbl Jean-Philippe DEPOUHON,  Philippe  HORMAN, Philippe de Mey, Claude Pimpurniaux, Jean François Minne. piping: ALPHA Geert RUYS, Michel PERSIAU. Ground decontaminator: HASKONING Kris CASTELEYN. CONSTRUCTION civil work and building enclosure: Société de travaux GALERE www.galere.be with VICTOR BUYCK STEEL CONSTRUCTIION N.V and  TIMMERS N.V for the steel construciton electricity: COLIGNON +32 8 647 77 00 FAX +32 8 647 77 11 H.V.A.C., Plumbing,: CEGELEC +32 4 23 29 60 41 FAX +32 4 384 65 33. Landscaping: Société de travaux GALERE www.galere.be BALLAST-NEDAM e.pannekoek@ ballast-Nedam.com piping: MERTENS frederik.mertens@skynet.be
Photographies :

Photos: Marie-Françoise PLISSART.
Modèles: Andrès FERNANDEZ MARCOS.

Localisation :

Surface des  bâtiments : 2.283 m², surface de la  passerelle : 372 m² et surface du terrain (aires Nord et Sud) : 67.223 m² ; 2005 – ; (01/497).

Photos
Site
Films
Modèle
Rendus
Dessins

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

497-TOTAL BELGIUM S.A. - STATION-SERVICES - AIRE DE SPYFilippo Aimo