526-Campidoglio Due – La Casa dei Cittadini

Roma, ITALIE

(2007); (01-526).
Concours sur invitation.

Services effectués :

(avec STI Servizi tecnici di Ingegneria, SETI Ingegneria, FTI, Omgeving, G. Amaro, A. Mantello)
• Urbanisme.
• Aménagement des abords.
• Architecture.
• Ingénierie des structures.
• Ingénierie des techniques spéciales.

Description :

Le concours a pour objet la construction d’un ensemble de six bâtiments pour l’Administration Communale de la ville de Rome : les bâtiments “C3”, “C5-S2” et “MT” avec parking public en sous-sol, ainsi que trois immeubles indépendants de parking “P9” (2 niveaux hors-sol et 3 niveaux en sous-sol), “P7” et “P13” (en sous-sol).

 

Le projet vise à créer un morceau de cité en traitant un quartier entier comme un seul grand volume perméable et creux, comme une éponge, plutôt que comme l’addition de volumes isolés. Les creux, espaces extérieurs ménagés à l’intérieur même du volume construit, multiplient les angles de vue, laissent pénétrer la lumière et invitent à la rencontre.

Cette typologie ouverte permet de regrouper les bureaux en sous-ensembles clairement identifiables. Elle offre aussi éclairage et ventilation naturelles à chaque poste de travail, ainsi qu’une vue sur l’activité urbaine. Enfin, l’orientation variée des différentes façades fait de l’ensemble une sorte de cadran solaire tridimensionnel, qui enrichit la perception spatio-temporelle du complexe.

Le concept d'”éponge urbaine” s’étend aux abords, colonisés par des surfaces et volumes flottants dans l’espace comme des satellites immobiles.

Les abords, largement piétonniers, sont rythmés par une structure en fines “aiguilles” d’acier de 32 m de haut, disposée sur une trame approximativement carrée de 14,40 m de côté, tenue tous les 8 m en hauteur par des nappes de câbles. Cette structure  sert de support à la multitude des équipements et mobiliers urbains nécessaires aux lieux publics : éclairage, signalisation, sièges, poubelles, grandes affiches placées verticalement ou horizontalement à des hauteurs variées. Elle porte aussi de souples tentes solaires suspendues entre les colonnes, comme des filets de pêcheur.  Elle peut aussi servir de support à de petits pavillons urbains temporaires, au sol ou dans les airs. Elle porte enfin un grand carillon tridimensionnel surplombant l’agora, une place surbaissée vouée aux rassemblements urbains : concerts, spectacles de plein air, marché aux fruits et légumes, etc.

Un grand tapis uniforme en dalles de travertin appareillées en opus incertum, humidifié en été pour en garantir la fraîcheur, couvre tous les espaces piétonniers.

Des arbres odoriférants en pots, alignés en grands carrés comme dans une pépinière, ponctuent l’espace public. Ils y apportent parfum et fraîcheur, tout en filtrant la poussière charriée par le vent.

Un soin particulier est réservé à la qualité paysagère des parkings P7, P9 et P13, largement éclairés et ventilés naturellement. Chaque emplacement de stationnement bénéficie d’une vue sur un espace vert, qu’il soit extérieur ou en patio enterré. Certaines des colonnes creuses de la structure des bâtiments servent à l’extraction de l’air vicié des parkings par tirage naturel.

Les unités de bureaux sont composées de modules parallélipipédiques de faible profondeur (environ 14,40 m de côté), de manière à offrir à chaque local un éclairage naturel abondant et une ventilation naturelle confortable en mi-saison.

Les espaces de bureaux sont accessibles via de grands espaces de circulation verticale, régulièrement répartis et comprenant ascenseurs et escaliers. Les façades vitrées de ces espaces, fermées en hiver et ouvertes en été, jouent un rôle important comme tampons thermiques.

 

La structure des unités fermées et isolées se compose :

1° de grandes colonnes creuses disposées sur une trame carrée d’environ 14,40 m de côté, contenant les canalisations desservant l’ensemble de l’immeuble.

2° de façades en voiles de béton percés de fenêtres, fonctionnant comme des poutres Vierendeel portant de colonne à colonne. Elles assurent, avec ces dernières, le contreventement latéral.

3° de planchers en dalles de béton armé résistantes au feu, sous-tendue par des poutres-treillis en acier, placées tous les 2,88 m dans les deux sens.

 

L’enveloppe des espaces réservés aux bureaux et autres fonctions est très isolée et étanche à l’air lorsque les fenêtres sont fermées. Les fenêtres sont soigneusement étudiées pour en limiter la surface tout en garantissant un éclairage naturel adéquat. Ces trois caractéristiques : étanchéité, isolation et ouvertures limitées, associées à la masse thermique interne offerte par la structure isolée, sont les premiers garants d’une consommation énergétique minimale, tout en garantissant le meilleur confort aux occupants.  

Outre une isolation thermique épaisse (24 cm), l’habillage des parties pleines comprend une mosaïque de carreaux céramiques multicolores. Chaque module de base (100 x 72 cm, éventuellement « pixélisé » en sous-multiples), est décoré de dessins d’enfants, sur une couleur de fond correspondant à la distribution spatiale des différents services communaux.

La céramique est un art vivace en Italie, un artisanat et une industrie également, mais toujours marquée par l’excellence. La couleur est romaine. La couleur de Rome, mère de toutes les cités, raconte trois millénaires d’histoire, jusqu’à aujourd’hui. La maison communale appartient à tous les Romains.  Chaque famille romaine est invitée, par le truchement de ses enfants, à prendre possession d’une des innombrables parcelles de façade de son Administration Communale.

Les châssis en bois, hauts de 3 m, rythment de manière régulière les élévations extérieures et intérieures des immeubles. Ils sont équipés de vitrages cristallins à très haute performance thermique.

Les façades des grands volumes de circulation verticale ainsi que les halls d’accueil vitrés au rez-de-chaussée sont faites de châssis ouvrants en acier munis de vitrage simple de sécurité. Ils sont fermés en hiver, et maintenu en position ouverte en été.

Les plafonds extérieurs sont traités comme les surfaces verticales extérieures. Les nombreuses terrasses et toitures sont revêtues de travertin en opus incertum ou en gravier selon le cas, habitées elles aussi par des arbres en pots alignés.  Sur les toitures, des ombrelles composés de panneaux photovoltaïques et de panneaux solaires en tubes de verre borosilicaté avec collecteurs en cuivre, complètent la composition.

A l’intérieur les sols sont tous en mortier de résine gris clair, sans joints visibles. Les plafonds rayonnants sont en plâtre, perforés pour l’absorption acoustique, mais selon un tracé aléatoire, en contrepoint de la trame géométrique rigoureuse de la construction. Toutes les cloisons sont vitrées en partie supérieure. Cela permet de dilater l’espace de chaque bureau et d’éclairer naturellement les dégagements.

Les performances de l’enveloppe et l’inertie de l’ossature réduisent fortement la taille des équipements dans le projet. Le froid et le chaud sont produits par les plafonds rayonnants. Les locaux techniques et sanitaires peuvent s’implanter avec grande liberté grâce au plafond technique de grande hauteur et à la répartition régulière des colonnes creuses.

Document E41_01/526 -Fr Édition du 2007-12-03

Crédits :

Architecture and Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing
 Structural Engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with SETESCO (sister company 1986-2006) or INGENIEURSBUREAU MEIJER (sister company 2007-2015) if not mentioned
Services engineering: Philippe SAMYN and PARTNERS with FTI (sister company since 1989) if not mentioned

01-526 Campidoglio_due, ROMA (IT).
Client: City of Roma.
Architecture: Ass. Partner in charge : A. Maccianti Associates : N. Busanga Masumbuko, D. Daria Darmosz,  F. Defrenne, A. Demortier, N. Pramaggiore, G. Santarossa Cestari, Th. Van De Casteele.
Structure: Samyn and Partners with STI (Genova).
Services: FTI with SETI (Firenze).
Photographies :

Modèles © Andrès FERNANDEZ MARCOS
Rendus © POLYGON Graphics

Concours sur invitation.

Films
Modèle
Rendus

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

526-Campidoglio Due - La Casa dei CittadiniFilippo Aimo