602-Jan Portaels Hospital

CAT-site, entre Woluwelaan, Luchthavenlaan et Vilvoordelaan Vilvoorde, Belgique

(2013); (01-602). Concours sur invitation

Services effectués :

– Environnement et paysage
– Architecture
– Architecture d’intérieur
– Physique du bâtiment
– Structure
– Technique spéciales

Description :

Une ancienne friche industrielle fait l’objet d’un vaste plan de requalification urbaine. Au sud-est de la ville de Vilvoorde, au-delà de la ligne de chemin de fer et de la gare, elle est accessible en voiture à partir du boulevard de la Woluwe dont elle longe le bord nord-ouest.

Ce plan prévoit un réseau de nouvelles voiries et d’espaces verts qui découpe le site en îlots aux contours trapézoïdaux irréguliers destinés entre autres à accueillir un pôle de soins de santé, un centre régional de radiodiffusion et diverses industries.

Le site de l’hôpital est proche du chemin de fer et desservi perpendiculairement à celui-ci par un futur tramway. Sa topographie se compose d’une zone basse de terres naturelles et d’une zone surélevée de 5 m, composée de terres industrielles rapportées et polluées.

L’occasion incite à imaginer un grand parc en liaison avec le maillage vert de la ville (en particulier le Hanssenpark de l’autre côté des voies) dans lequel serait déposé un hôpital monolithique sur pilotis, à l’échelle des autres bâtiments à venir.  Hôpital et nature s’interpénètrent ainsi, contribuant à générer un “environnement de soins” (healing environment).

Le nouveau parc, ouvert et accueillant, distribue tous les flux piétons du nouveau quartier et le relie à la gare. 

Une vaste zone d’accueil s’étend sous le bâtiment, tout en faisant encore partie du parc, et rassemble les accès venant de la gare au nord, de l’arrêt de tramway au sud-ouest et de l’entrée des voitures au sud.

Le vaste hall d’accueil, de grande hauteur sous plafond, relie :

– la superstructure, dont le plan en étoile assure un maximum d’apport de lumière naturelle à chaque pièce ainsi que des services et circulations concentrés en son centre, autour du patio central.

– l’infrastructure, sur deux niveaux, sans contact avec le terrain pollué, dédiée au support logistique et aux urgences.

Comptoirs d’accueil, zones sociales, cafétéria et commerces d’appoint y sont librement distribués entre les trois noyaux de circulations verticales situés à équidistance l’un de l’autre.

Un ensemble de sept larges ouvertures dans le volume bâti diffusent partout lumière et ventilation naturelle. L’étoile comprend six vides qui se prolongent vers les jardins au sous-sol, tandis que le patio central s’agrémente d’un jardin au niveau de l’accueil.

Une voirie carrossable monte en pente douce au départ de l’avenue en devenir au sud du parc, entre des collines arborées créés par les terres de déblai des sous-sols.  Elle dessert le parking des visiteurs entourant le hall d’accueil sous l’anneau périphérique ainsi que les espaces couverts par les six branches de l’étoile.  Parmi ceux-ci, les espaces du sud et du nord forment les accès principaux, alors les quatre autres servent de terrasses couvertes en prolongation du hall proprement dit.  Les parois vitrées de ce dernier offrent au regard toutes les fonctions qu’il abrite ainsi que le jardin du patio central.

Grâce à sa forme circulaire, l’hôpital n’a ni façade avant ni façade arrière.  Toutes ses élévations doivent dès lors être avenantes. C’est ainsi que tous les espaces techniques et logistiques, sans exception, sont intégrés dans le volume de la construction.  Dans le même esprit, l’horizontalité des bandeaux de châssis de fenêtre en chêne clair avec vitrage triple ultra-clair est renforcée par les grilles pare-soleil.

La façade hors sol de l’infrastructure, complètement végétalisée, n’est percée qu’en deux endroits. Une large baie au deuxième sous-sol, légèrement en contrebas de l’avenue, mène aux urgences et au vaste parking du personnel, alors qu’une porte discrète donne accès, au premier sous-sol, à la zone de manœuvre des poids lourds, dimensionnée pour les semi-remorques de 40 tonnes, ainsi qu’à tous les quais de déchargement.  La zone de manœuvre est entièrement contenue dans le volume du bâtiment.  Elle est éclairée et ventilée naturellement par un des six jardins bas intérieurs.

Finalement, une large allée piétonne accessible aux véhicules d’intervention des services d’incendie encercle le socle.

Le bâtiment est conçu pour être aisément transformable et extensible :

– transformable au gré de l’évolution des besoins hospitaliers ou pour accueillir entièrement ou en partie d’autres fonctions (bureaux, hôtel, locaux d’enseignement, logements,…) ;

– extensible par la prolongation de trois des six branches de l’étoile vers les terrains riverains destinés à d’autres fonctions péri-hospitalières, par l’ajout d’un étage ou encore par l’extension du niveau d’accueil.

Ce choix est particulièrement déterminant dans la mise en forme du bâtiment :

– toutes les parties de l’immeuble sont de faible profondeur, éclairées et ventilées naturellement ;

– elles sont desservies par des noyaux de circulation verticales et des artères techniques régulièrement distribuées ;

– les planchers, principalement portés par les façades pour limiter au strict minimum le nombre des colonnes intérieures, sont constitués de dalles plates à poutres affleurantes, sans obstruction de passage pour les canalisations actuelles et à venir ;

– la structure est librement dilatable et donc sans joints de dilatation ;

– un cloisonnement flexible est garanti par le rythme régulier, répétitif et continu de la structure de façade et des bandeaux de châssis de fenêtre ;

– l’organisation radiale et concentrique des circulations autour de trois noyaux verticaux limite les distances à parcourir et permet une stricte séparation des flux des patients, des visiteurs et de la logistique.

Le premier étage est composé d’un anneau périmétrique relié par 6 branches radiales à un anneau intérieur qui entoure le patio central.  Dans la configuration actuelle, il reçoit essentiellement les fonctions hospitalières lourdes (“hot floor”) :  quartier opératoire, unités de soins intensifs, quartier obstétrique, hôpitaux de jour de chirurgie et de médecine, stérilisation, laboratoires et imagerie médicale.

Le second étage, premier niveau en étoile, abrite la polyclinique, la dialyse, l’administration et la direction, le restaurant du personnel, le centre de conférences et la maison des étudiants.  S’y trouvent aussi, sur l’anneau périphérique et entre les branches de l’étoile, les locaux abritant les importants groupes de ventilation desservant le premier étage ainsi que des terrasses accessibles.

Aux troisième et quatrième étages, les douze unités de soins s’articulent autour des postes d’infirmiers distribués en couronne autour du patio central.   Cette disposition est parfaite pour le contrôle des fonctions logistiques.  Elle  offre également au personnel une vue directe sur les portes de toutes les chambres et lui permet d’accueillir les visiteurs dès leur sortie des ascenseurs.

Les chambres sont organisées de manière que les lits soient toujours placés du même côté de la chambre, en vue de faciliter l’orientation et le travail du personnel infirmier. Elles bénéficient toutes d’une vue sur le paysage sans vis-à-vis.

Document E41_01/602 -Fr Édition du 2013-03-27

Crédits :
Architecture and Engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS
All projects are designed by Philippe Samyn who also supervises every drawing
Structural Engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS
with SETESCO (sister company 1986-2006)
or INGENIEURSBUREAU MEIJER
(2007-2015)
if not mentioned

Services engineering:
Philippe SAMYN and PARTNERS
with FTI (sister company since 1989)
if not mentioned


01-602 AZ VILVOORDE
Client: Algemeen Ziekenhuis Jan Portaels
Architecture: Mandatary: Philippe SAMYN and PARTNERS sprl, architects & engineers (SAI).
Design Partner: Philippe SAMYN.
Administrative Partners: Quentin STEYAERT, Denis MELOTTE.
Associates: Laura BARBARITO, Mariuca CALIN, Blandine CAPELLE, Yajun CHEN, Alejandro CHICHIZOLA, Antoine COLBACK, Dikran GUNDES, Boris KOZYREFF, Elodie NOORBERGEN, Matthijs STOFFELS, Gaofei TAN, Eline VANDEVENNE, Christophe VAN RAEMDONCK
Structure: SAI + JAN MEIJER bvba
Jan MEIJER, Philippe SAMYN
Gemzenstraat, 32a
2610 Wilrijk, Belgium
Tel. : +32 2 448 25 00
E-mail : info@meijer.be
Services: Urbanism and landscape:   
OMGEVING cvba
Luc WALLAYS
Uitbreidingstraat, 390   
2600 Berchem, Belgium
Tel. : +32 3 448 22 72
E-mail : info@omgeving.be

Structural design:   
SAI + JAN MEIJER bvba
Jan MEIJER, Philippe SAMYN
Gemzenstraat, 32a
2610 Wilrijk, Belgium
Tel. : +32 2 448 25 00
E-mail : info@meijer.be

Building services, conceptual energy plan:
SAI + FLOW TRANSFER INTERNATIONAL sa
Andrew JANSSENS, Philippe SAMYN
Rue du Ham, 137
1180 Brussels, Belgium   
Tel. : +32 2 375 75 40
E-mail : info@fti-sa.be

FELGEN et ASSOCIES engineerings sa:
Marc JUNCKER, Pierre COIBION, Marco WEBER, Walter SCHMITZ
Rue Robert Stümper
L-2557 Luxembourg (BP 1153 L-1011 Luxembourg)
Tel. : +352 49 41 31
E-mail : felgen@pt.lu

Building physics, energy, daylithing, acoustics:
E-STER sprl
Wim DE GROOTE , Patrick HANCOUR, Thomas DE LAMEILLIEURE, Tim ROELS
Koning Leopold II laan, 99 bus 802
9000 Gand, Belgium
Tel. : +32 9 245 25 08
E-mail : info@e-ster.be

Cost control:
AMIRATO sa
Kristien HOUPE, David VAN EYKEREN
Woluwedal, 30
1932 St-Stevens-Woluwe, Belgium
Tel. : +32 2 325 86 76
E-mail : info@amirato.com

Consulting kitchen:
F&BO consulting
Freddy OUSHOORN
Doornzeledries, 122
9940 Evergem, Belgium
Tel. : +32 475 26 71 39
E-mail : fbo@telenet.be

Art integration:
Yves ZURSTRASSEN
Avenue du Val Fleuri, 19
1180 Brussels, Belgium
Tel. : +32 2 332 39 89
E-mail: yves@zurstrassen.be

55 924 m²

Rendus
Dessins

For plans sections and elevations, please refer to the archives section of the site available from the “references” menu.

602-Jan Portaels HospitalFilippo Aimo