661 – CENTRE DE SECOURS POUR LA BRIGADE DES SAPEURS-POMPIERS DE PARIS À RUEIL-MALMAISON

Avenue du Président Georges Pompidou, Rueil-Malmaison (92500 Paris France)
Hors sol : 7.000 m² ; sous-sol 1.800 m² ; abords 1.300 m². 2019- ; (01/661).
Concours restreint.

Uitgevoerde diensten
  • Architecture (avec B+B architectes)
  • Aménagement des abords
  • Ingénierie des structures (avec TPF)
  • Ingénierie des techniques spéciales (avec TPF)
  • Economie de la construction (avec VANGUARD)
Beschrijving

LE PROGRAMME

Le concours porte sur la maîtrise d’œuvre pour la construction d’un Centre de Secours et de logements de fonction pour la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris et leurs familles.

L’assise du terrain du projet est d’environ 7.500 m².

La surface utile correspond aux besoins d’une équipe de 72 personnes en roulement, soit un effectif à la garde de 23 sapeurs-pompiers et une remise de cinq engins. Les logements sont au nombre de 33 et leur typologie va du T2 (1 chambre) au T6 (5 chambres).

L’opération se situe sur la commune de Rueil-Malmaison, au sud du projet de l’Ecoquartier, sur une parcelle située à l’angle de l’avenue du Président Georges Pompidou et de la rue du Plateau et le long du mail du futur Ecoquartier.

Le projet a pour principaux objectifs :

– de doter la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris d’un Centre de Secours performant et aux moyens adaptés aux risques à combattre ;

– d’offrir aux sapeurs-pompiers les surfaces, tant bâties qu’extérieures, qui leur sont indispensables pour la bonne marche du Centre, assurant rapidité et sécurité, y compris pour les circulations extérieures ;

– de développer dans les locaux de bonnes conditions de travail dans une ambiance conviviale, en vue contribuer à construire l’esprit de corps.

La réponse architecturale

Les logements :

Le Centre de Secours se situe à la fois dans l’Ecoquartier et en bordure d’une zone d’habitation, composée de barres, de blocs d’immeubles et de petit pavillonnaire de l’autre côté du futur mail.

Les logements sont naturellement proposés le long du mail arboré.

Leurs façades s’insèrent harmonieusement dans cet environnement par leurs volumes, leurs matériaux, leurs couleurs, ainsi que par leur modénature de façade.

Les 33 logements sont organisés en 3 blocs séparés par les circulations verticales extérieures. Celles-ci sont prolongées jusqu’en toiture où des jardins potagers et d’agrément peuvent être aménagés.

L’ensemble est relativement transparent à la lumière et à l’air.

Tous les logements sont orientés de façon à favoriser les vues et l’ensoleillement des espaces de vie et disposent d’un balcon ou d’une terrasse individuelle.

L’orientation optimisée garantit des apports thermiques gratuits en hiver, tandis que des stores extérieurs sur les façades exposées au sud et des toitures vertes évitent les surchauffes en été.

Le Centre de Secours :

L’avenue du Président Georges Pompidou est une voie de passage fréquentée. Les équipements publics et les immeubles d’habitation existants définissent un front bâti plus imposant.

La parcelle forme un plateau qui surplombe l’avenue.

L’empattement et les limites capacitaires en dévers et en pente des véhicules nécessitent l’aménagement d’une entrée carrossable à partir de la rue.

L’architecture du Centre de Secours s’adapte là aussi à son environnement, tout en affirmant l’institution et sa fonction.

Le bâtiment proposé répond aux contraintes énergétiques les plus strictes.  L’ensemble du projet tend vers le niveau d’isolation thermique globale K27, grâce à la compacité des bâtiments et à une isolation renforcée.

IMPLANTATION

Le niveau du rez-de-chaussée du Centre de Secours est déterminé par la combinaison de deux contraintes antagonistes : donner une pente modérée à la sortie en urgence vers l’Avenue du Président Georges Pompidou, tout en maintenant une pente acceptable pour le retour des véhicules via les rampes d’accès reliant la Rue du Plateau à la cour d’exercice.

Le Centre de Secours est placé perpendiculairement au mail arboré et aux logements, dégageant une réserve foncière significative à l’arrière du terrain.

MORPHOLOGIE DU BATIMENT

La composition en plan et en façade est gérée par une trame modulaire de 1,50 m.

La remise est dimensionnée suivant ce module pour accueillir le stationnement des véhicules d’urgence, ainsi que les locaux de service immédiat nécessaires. Ces deux ensembles forment un premier bloc qui prend place entre la Rue du Plateau et les logements le long du mail arboré, en respectant des reculs.

Un second bloc, relié par une passerelle et abritant les fonctions de service moins en relation avec les services d’urgences, est implanté derrière ce premier bloc en prolongement de la cour d’évolution.

Rez-de-chaussée :

Dans le bloc à rue sont regroupés remise et services d’urgence (vestiaires, sanitaires, infirmerie, service SAMU, dortoir de première intervention) et dans le bloc arrière un parking sur pilotis, des espaces techniques et un local vélos.

Premier étage

Il comprend le double volume de la remise dans le bloc principal, le reste de la surface étant occupé par les services administratifs. Le second volume abrite les cafétérias et le gymnase.

Deuxième étage

Les dortoirs du centre de secours occupent tout le deuxième étage du volume principal, tandis que le second volume est principalement occupé par le vide sur le gymnase et la cafétéria, par des salles de gymnastique et une salle de réunion.

Toiture

L’escalier desservant le second bloc est prolongé en toiture où des terrasses et jardins permettent la détente ou la prise de repas.  La toiture de la passerelle permet de rejoindre la toiture du volume principal où une piste d’athlétisme peut être aménagée.

La tour d’exercice.

La tour d’exercice est en communication avec la toiture.  Haute de 25 m et accolée au bâtiment, elle signale la présence du Corps des Sapeurs-Pompiers dans le quartier.

Plaats
Renders
Tekeningen
Diagrammen
661 - CENTRE DE SECOURS POUR LA BRIGADE DES SAPEURS-POMPIERS DE PARIS À RUEIL-MALMAISONsamyn